• Numicon : l'héritier anglais de Stern et d'Herbinière-Lebert ?

    Depuis 1996 des plaques-nombres très semblables à celles d’Herbinière-Lebert ont été développées en Angleterre. Associées à des règlettes et à d’autres outils, elles sont la base d’un ambitieux programme d’éducation nommé Numicon. Numicon est la contraction de numeral icon, concept identique à celui des « figures numériques » d’Herbinière-Lebert ou des « nombres figuraux » revalorisés par Brissiaud de nos jours.

    Numicon shapes

    Numicon[1] est un projet initié par deux enseignantes britanniques de l’école maternelle Peacehaven infant school (East Sussex) pour développer les compétences en numération de leurs élèves d’une ville défavorisée. Il s’agit de Romey Tacon, diplômée d’éducation artistique et Ruth Atkinson, enseignante spécialisée. Elles ont fait appel à un didacticien des mathématiques : Tony Wing. Ensemble ils ont obtenu des prix de recherche (Teacher Training Agency) qui leur ont permis de diffuser l’expérience sur d’autres écoles du Sussex et de former leurs collègues. Les résultats les plus décisifs furent obtenus par des élèves ayant un déficit de mémoire à court terme comme les élèves avec le syndrome de Down[2]. L’expérience fut étendue à 80 écoles d’Angleterre pour en évaluer scientifiquement les bénéfices. Les trois auteurs ont par la suite quitté leurs fonctions pour se consacrer au développement croissant de Numicon : Tacon et Atkinson en 2004, Wing en 2006. Ce sont les Presses de l’Université d’Oxford qui éditent dorénavant le matériel dans leur réseau mondial (en anglais, surtout dans le Commonwealth, mais aussi en espagnol) et des formations d’enseignants sont organisées pour la maternelle et l’élémentaire.

    Diplômé d’enseignement et de mathématiques, Tony Wing a été enseignant en école primaire puis chargé de cours en didactique des mathématiques à l’université de Brighton. Il a soutenu sa thèse en 1989 à la University of Southampton School of Education : « researching representation in mathematics ». J'ai cherché à la consulter mais cette thèse est manifestement non publiée. Il serait pourtant intéressant de pouvoir la lire pour voir si le nom d’Herbinière-Lebert ou du moins les configurations de ses plaquettes étaient connues de Tony Wing. En 1995 il rejoint le projet qui deviendra Numicon.

    Les auteurs connaissaient-ils les plaquettes Herbinière-Lebert ou le travail de Rémi Brissiaud qui les évoque en 1989 puis propose des activités à partir d’elles en 1994 ? Les dimensions des plaques Numicon sont identiques à celles préconisées par Brissiaud et certaines activités rappellent celles préconisées par Brissiaud mais les auteurs de Numicon disent s’être plutôt appuyés sur la découverte fortuite du matériel de Catherine Stern :

    « The serendipitous discovery of a copy of Catherine Stern’s book, Children Discover Arithmetic, led us to challenge our pedagogy and explore the use of the visual images originally used by Stern within a structured programme of teaching activities that we developed during the project. The activities used shapes and rods and encouraged children to develop a systematic mental imagery of number, to develop mathematical language and to apply their arithmetic to real-life problems. »[3]

     

    Stern Pattern boards https://sternmath.com/

    Les planchettes Stern

    Les plaques Numicon sont découpées comme les plaques en relief d’Herbinière-Lebert mais sont colorées et trouées pour recevoir des cylindres-unités comme les plaques Stern des cubes. Quoi qu’il en soit le programme Numicon rassemble effectivement plusieurs éléments du matériel Stern.

     

    Stern set https://sternmath.com/     

    Matériel Stern                                                             Matériel Numicon

              

     Ce qui est frappant c’est la façon dont Numicon fait revivre en un seul matériel les deux jeux originaux de Suzanne Herbinière-Lebert : les plaquettes trouées avec éléments mobiles cylindriques et les plaquettes au contour épousant la configuration des éléments fixes.

    Plaquettes trouées Herbinière-Lebert (jeu A)            Plaquettes Herbinière-Lebert avec éléments fixes (jeu B)

    Les plaquettes Herbinière-Lebert

     

    Gonzague Jobbé-Duval, octobre 2018

    ******************************************************************

    [1] Sources :

    -         Presentation de l’éditeur dans : Numicon: Numicon Kit 3 Group Kit, Oxford University Press, 2011

    -         CORDINGLEY Philippa, “Knowledge and research use in local capacity building”, in Tracey Burns and Florian Köster, Governing Education in a Complex World

    -         Romey Tacon and Ruth Atkinson with Dr TonyWing, “Learning about numbers with patterns using structured visual imagery (Numicon) to teach arithmetic. Summary of a research project carried out at an infant school in England”. BEAM Education research papers

    [2] WING Tony & TACON Romey, “Teaching number skills and concepts with Numicon materials”, Down Syndrome Research and Practice, Vol. 12 (1), 2007.

    [3] Romey Tacon and Ruth Atkinson with Dr TonyWing, “Learning about numbers with patterns using structured visual imagery (Numicon) to teach arithmetic. Summary of a research project carried out at an infant school in England”. BEAM Education research papers.

    « Configurations Herbinière-Lebert : la piste allemande (Stern, Born et Kühnel)Les grilles de 10 : cousines d'Herbinière-Lebert »
    Google Bookmarks Blogmarks

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :